Pour sortir de l'austérité et préparer l'avenir, refonder l'Europe
Benoit Hamon
0 VOTES • 0 VUES


Je proposerai aux États membres de la zone euro un TRAITÉ DE DÉMOCRATISATION DE GOUVERNANCE DE LA ZONE EURO qui prévoira la mise en place d’une assemblée démocratique représentative et qui sera l’émanation des Parlements nationaux et du Parlement européen. Elle sera l’enceinte où seront débattus publiquement le budget de la zone euro, les politiques d’harmonisation fiscale et sociale. Elle décidera de la mutualisation d’une partie des DETTES SOUVERAINES afin d’abaisser le coût du crédit.

Je prendrai l’initiative d’un ambitieux programme POUR LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET ÉCONOMIQUE, avec la mise en œuvre par un plan d’investissement de 1 000 milliards d’euros.

Je refuserai la ratification du CETA et du TAFTA, et m’opposerai au statut d’économie de marché de la Chine. Je porterai le changement des règles de nos accords commerciaux au profit du JUSTE ÉCHANGE, en proposant de nouveaux critères protecteurs de notre environnement et de nos citoyens à l’image de l’ajustement carbone aux frontières. Je soutiendrai un « Buy European Act » pour protéger les secteurs stratégiques européens face à la concurrence internationale.

Je lutterai CONTRE L’OPTIMISATION FISCALE en mettant en place une taxe sur les multinationales. Elle accompagnera une refonte du budget de l’Union et de la fiscalité pour sortir de la concurrence et de l’injustice fiscale, mais aussi pour retrouver des marges de manœuvre budgétaires.

Je proposerai une Taxe sur les Transactions Financières à mes partenaires européens

Sur le volet social, je veux mettre fin à la concurrence entre les peuples. Je demanderai une révision de la DIRECTIVE SUR LES TRAVAILLEURS DÉTACHÉS. J’œuvrerai aussi à la création d’un socle européen des droits sociaux comprenant un salaire minimum garanti pour que le salaire des uns ne soit plus un avantage comparatif contre les autres.

Je proposerai à nos partenaires une EUROPE DE L’ÉNERGIE. La première communauté européenne fut celle du charbon et de l’acier. Le temps d’un nouveau souffle est venu, celui d’une stratégie européenne pour l’environnement, la sobriété, l’efficacité et l’indépendance énergétiques, la maîtrise du prix de l’énergie, la réindustrialisation et la souveraineté. 

Je proposerai aux Européens une initiative pour renforcer leur sécurité grâce à une plus grande COOPÉRATION EUROPÉENNE DANS LE DOMAINE DE LA DÉFENSE. Celle-ci comprendra une amélioration du hub européen afin que nos partenaires accentuent leur soutien logistique et financier aux opérations extérieures faites par la France. Les états-majors européens et les brigades binationales seront renforcés.

Pour CONTRER LE TERRORISME, nos moyens de renseignement seront progressivement mutualisés avec la mise en place de task forces multilatérales pour aboutir à une agence de renseignement européenne.

Je défendrai la mise en place d’un MÉCANISME DE L’ÉTAT DE DROIT auquel devront se conformer les États-membres. Il sera assorti de sanctions financières en cas de non-respect, car le projet européen est celui du respect de l’État de droit, des la protections des droits humains et de la liberté de la presse.


POUR
CONTRE