Pour une justice accessible, proche et rapide, pour une société apaisée
Benoit Hamon
0 VOTES • 0 VUES


J’inscrirai dans le Code de procédure pénal un DROIT DE LA VICTIME définissant l’ensemble des droits reconnus à celle-ci lors de son procès. Le recouvrement des indemnités qui leur sont accordées doit être favorisé par la mise en place d’un fonds dédié.

NOUS METTRONS FIN À TOUT STATUT D’EXCEPTION en supprimant la Cour de justice de la République, et nous réformerons le statut pénal du chef de l’État.

Je renforcerai la PRÉVENTION DE LA RÉCIDIVE en accroissant les moyens des services pénitentiaires d’insertion et de probation

Pour assurer la protection des citoyens avec plus d’efficacité et de rapidité, LES MOYENS DE LA JUSTICE – civile, sociale, pénale – seront augmentés. Je poursuivrai sa modernisation et sa simplification afin qu’elle soit plus accessible et plus proche, pour les petites comme pour les grandes affaires.

Nous étendrons l’ACTION DE GROUPE, et les délais d’instruction et d’exécution seront réduits.

Pour les peines de moins de six mois, les alternatives prévues par la loi Taubira, qui préviennent mieux contre la récidive et préparent plus efficacement la réinsertion, seront maintenues.

Pour MIEUX PRÉPARER À LA RÉINSERTION, un effort sera fait pour la dignité dans les prisons

Je préserverai la spécificité de la JUSTICE DES MINEURS. La primauté de l’éducatif sur le répressif, plus efficace dans la lutte contre la délinquance et la récidive, sera réaffirmée. Le dispositif des établissements et services de la protection judiciaire de la jeunesse doit permettre une prise en charge adaptée.


POUR
CONTRE