Mobiliser le savoir-faire français dans le numérique et le virtuel au service de l'intérêt général
Jean-Luc Mélenchon
0 VOTES • 0 VUES


Il y a un autre domaine où la France excelle trop discrètement. C'est l'ensemble des activités liées au virtuel, au numérique et à la robotique. Cette révolution technologique ne doit pas faire peur. Mais elle ne donnera pas le meilleur si on laisse faire les multinationales. C'est un enjeu démocratique, économique et social de premier plan. Pour que la technologie serve le progrès humain.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

Affirmer le caractère d'intérêt général de la révolution numérique

Reconquérir la maîtrise publique des technologies liées au numérique et aux télécommunications (câbles sous-marins, tirs de satellites, réseaux basse et haute tension, etc.)

Généraliser l'usage des systèmes d'exploitation et des logiciels libres dans les administrations publiques et l'Éducation nationale

Garantir la neutralité du net et lutter contre le profilage en ligne, comme le défend l'association La Quadrature du Net

Systématiser la publication en open data des données publiques détenues par les collectivités, comme le propose l'association Regards citoyens

Garantir l'égalite d'accès au numérique sur tout le territoire, notamment en accélérant l'achèvement de la couverture du pays en très haut débit d'ici 2022

Anticiper les transformations numériques du travail et de la production en lançant un plan pour l'industrie 4.0 associant les salariés

Promouvoir une économie numérique vraiment collaborative

S'opposer aux logiques de privatisation des services liés au numérique, lutter contre l'évasion fiscale et la création de nouvelles rentes privées par les plateformes lucratives

Soutenir la création d'associations à but non lucratif, de coopératives (SCOP, SCIC, etc.) ou d'entreprises publiques pour fournir les services collaboratifs rendus possibles par le numérique et l'exploitation des données publiques (État, entreprises de transports, etc.)

Protéger les données personnelles contre leur utilisation mercantile

Soutenir la création de Fablabs et autres lieux collectifs de création et de fabrication, liés au numérique, à l'impression 3D, etc.

Renforcer la prééminence française dans le virtuel, soutenir les créations françaises (jeux vidéo notamment) dans un but émancipateur

Soutenir la recherche publique sur la réalité et l'humanité augmentées dans le cadre d'une concertation éthique et citoyenne constante


POUR
CONTRE