Éradiquer la précarité, respecter les métiers et les travailleurs
Jean-Luc Mélenchon
3 VOTES • 0 VUES


85 % des contrats signés sont aujourd'hui des contrats précaires (CDD, intérim, etc.). Sans compter les temps partiels contraints, quasi exclusivement occupés par des femmes, qui ne permettent pas une paye suffisante pour vivre dignement. Cette vision jetable des salariés dévalorise le travail, nie les métiers et les savoir-faire. C'est humainement destructeur et économiquement nuisible.

Nous proposons de réaliser les mesures suivantes :

Réaffirmer dans les faits le CDI comme norme du contrat de travail

Instaurer un quota maximum de contrats précaires dans les entreprises : pas plus de 10 % de contrats précaires dans les PME, pas plus de 5 % de contrats précaires dans les grandes entreprises

Faciliter la requalification en contrat de travail salarié des auto-entrepreneurs à client unique et des collaborateurs exclusifs des plateformes dites collaboratives (Uber…)

Lutter contre le temps partiel contraint qui touche 80 % des femmes

Régulariser les travailleurs sans-papiers pour assurer l'égalité sociale entre travailleurs

Titulariser tous les précaires des trois fonctions publiques


POUR
CONTRE