Soutenir le pouvoir d’achat des actifs.
Emmanuel Macron
0 VOTES • 0 VUES


Aujourd’hui, les actifs ne sont pas rémunérés à la hauteur de leurs efforts. Demain, nous ferons moins peser la protection sociale sur le travail pour soutenir leur pouvoir d’achat.

Nous augmenterons le revenu net de chacun, en réduisant les cotisations sociales. Tous les salariés verront leur salaire augmenter. Par exemple, si l’on gagne 2200 euros nets par mois, ce sera 500 euros nets supplémentaires par an. Nous réduisrons les cotisations sociales des indépendants : 500 euros de moins par an pour un revenu à 3000 euros.

Ces mesures seront financées par une hausse de moindre ampleur de la CSG, qui ne touchera pas les retraites modestes (près de la moitié) ou les indemnités chômage.

Nous augmenterons encore plus le pouvoir d’achat de tous ceux qui travaillent davantage.

Nous ferons en sorte que toute reprise d’emploi se traduise par un supplément de revenu conséquent, en augmentant la prime d’activité. Cette réforme concernera 2,4 millions de foyers, dont 400 000 jeunes et 500 000 familles monoparentales. C’est près de 80 euros supplémentaires par mois pour un salarié au SMIC.

Au total, grâce aux deux mesures précédentes, un salarié au SMIC touchera chaque mois 100 euros nets supplémentaires par rapport à aujourd’hui.


POUR
CONTRE