Combattre toujours la vie chère
Emmanuel Macron
0 VOTES • 0 VUES


En 2015, les écarts de prix des produits alimentaires entre les Outre-mer et l’hexagone sont de plus de 30 à 40 %. Pourtant, depuis une dizaine d’années, de nombreuses mesures ont été prises : observatoires des prix, des marges et des revenus, loi de 2012 sur la régulation économique, bouclier qualité/prix.

Nous demanderons à l’Autorité de la Concurrence d’évaluer l’efficacité des mesures prises pour réduire les écarts de prix.

Nous veillerons à la production de données statistiques complètes et facilement disponibles sur les territoires d’outre-mer. Sur la base de cette évaluation, nous engagerons des actions pour lutter contre les prix trop hauts et les marges indues. 


POUR
CONTRE