Assurer pleinement la mission régalienne de l’État en matière de sécurité
Emmanuel Macron
0 VOTES • 0 VUES


Dans les collectivités et départements ultra-marins marqués par une forte augmentation de la délinquance et de la violence, l’insécurité est l’une des premières préoccupations de la population. C’est aussi un frein à l’attractivité des territoires, et donc au développement économique et touristique.

En Outre-mer, les services de l’État chargés de la sécurité et de la justice souffrent du même diagnostic général en termes de moyens matériels et humains.

Nous renforcerons les moyens des services de sécurité et de justice et déploierons, comme dans le reste du territoire, la police de sécurité du quotidien.

Nous organiserons en partenariat avec les collectivités territoriales et le milieu associatif un réseau de structures d'accueil capable de mettre en œuvre la réponse pénale en direction des mineurs.

Par ailleurs l'accès aux métiers de la sphère régalienne doit être facilité malgré la discontinuité territoriale avec la métropole.

Nous favoriserons le recrutement au sein des départements d'outre-mer en créant des écoles de formation de gendarmes adjoints et d'adjoints de sécurité en Martinique, en Guadeloupe et à la Réunion (pour la Réunion et Mayotte) et nous créerons parallèlement des classes d'excellence pour accompagner les jeunes ultra-marins qui souhaitent entreprendre une carrière dans les métiers de la sécurité et de la justice.


POUR
CONTRE