Moderniser les transports pour rendre nos territoires plus compétitifs
Emmanuel Macron
0 VOTES • 0 VUES


Avant de lancer de nouvelles infrastructures pour parcourir plus vite de longues distances, la priorité doit être de mieux utiliser ce qui existe déjà. Et pour cela d’en améliorer le confort, la fiabilité ou la capacité.

Nous donnerons la priorité à la modernisation des infrastructures existantes. Il faut poursuivre le redressement entamé dans le secteur ferroviaire (pour les voyageurs et le fret) et rattraper le retard pris sur l’entretien des routes.

Nous proposons donc un plan d’urgence pour les investissements de rénovation (rail et route).

Nous lutterons contre la congestion. Qu’il s’agisse des transports en commun ou des routes, la congestion dans les agglomérations touche chaque jour des millions de Français et coûte plus de 15 Md€ à l’économie chaque année.

Nous réaliserons un programme d’investissement ciblé sur la lutte contre la congestion en agglomération.

Nous accélérerons la transformation digitale des routes et des trains pour accroître le débit et la fiabilité des infrastructures existantes. Cette action, combinée à la modernisation des réseaux, devra permettre de relancer le fret ferroviaire qui souffre de circulations dégradées.

Nous redonnerons au Parlement le pouvoir de décider une politique d’équipement réaliste.

Nous ferons une loi d’orientation sur les infrastructures, incorporant les besoins de renouvellement de l’existant, dès le début du mandat, pour sélectionner les projets à réaliser et s’assurer qu’ils sont bien financés, sans que cela se fasse au détriment de l’existant.


POUR
CONTRE