Offrir à chacun une alternative à la possession d’une voiture.
Emmanuel Macron
0 VOTES • 0 VUES


Donner à chacun la possibilité de se déplacer, c’est garantir un fonctionnement efficace de l’économie, c’est permettre l’émancipation de tous. Souvent, les infrastructures existent mais les services pour les utiliser manquent. En dehors des centres urbains, dans les zones périurbaines ou rurales, les problèmes de mobilité sont moins liés à l’absence d’infrastructures qu’à la dépendance à la voiture individuelle pour parcourir de longues distances. Cela peut vite devenir un handicap et un frein à la mobilité sociale.

Nous connecterons tous les modes de transport. L’alternative à la voiture existe parfois. Mais il faut combiner plusieurs modes, et dans ce cas les changements sont inconfortables, l’information insuffisante ou la tarification compliquée. Mieux connecter tous les modes entre eux, c’est possible à l’heure de la révolution numérique.

Nous lancerons un appel à projets en direction des agglomérations pour soutenir la création de solutions d’information ou de distributions intermodales, donnant accès à toutes les solutions de mobilité, de la voiture aux transports collectifs en passant par le vélo ou le covoiturage.

Nous construirons des infrastructures pour connecter entre eux les modes de transport : parkings relais, gares routières, correspondances…

Nous lutterons contre la dépendance à la voiture en zone rurale ou périurbaine en soutenant les solutions alternatives à la voiture individuelle.

Pour les 40% de la population résidant en zones périurbaines ou rurales, disposer d’une voiture est souvent la seule façon de pouvoir accéder à un emploi. Les ménages aux revenus modestes peuvent alors y consacrer un quart de leurs revenus, ou renoncer à un emploi faute de solution de transport. Nous devons lutter contre cette forme d’exclusion majeure qui naît de l’absence de transports.

Nous développerons les aides à la mobilité pour permettre le retour à l’emploi, qu’il s’agisse de réduire les coûts de transport ou de déménager pour se rapprocher d’un emploi.

Nous soutiendrons le développement des nouvelles solutions de mobilité.

Le monde automobile connaît une double révolution : la remise en cause de la possession individuelle par l’économie du partage, et le développement des véhicules intelligents et connectés. Ces tendances vont créer des nouvelles solutions de mobilité et offrir des possibilités de déplacement à des populations qui n’en avaient pas. Ces nouvelles solutions seront encouragées, organisées et complèteront la palette de l’offre des transports publics.

Le développement du covoiturage sera renforcé, grâce à la mise en place des voies dédiées aux bus, VTC et covoiturages sur les autoroutes urbaines et d’une modulation des péages en fonction de l’occupation des véhicules.

Nous soutiendrons les expérimentations et nous développerons le cadre réglementaire nécessaires au développement des voitures autonomes.


POUR
CONTRE