Repenser la question maritime en France
Emmanuel Macron
0 VOTES • 0 VUES


Nous avons trop longtemps raisonné en silo sur les questions maritimes alors même qu’elles touchent à des problématiques variées (énergie, transports, tourisme, etc.). Trop longtemps notre politique maritime a manqué d’une vision claire et d’une coordination étroite entre acteurs, qu'ils soient publics ou privés.

Les contrats de développement durable, passés entre l’Etat et les régions, comporteront un volet maritime sur nos façades.

Ces contrats seront passés sur la base de projets permettant d'améliorer l’empreinte écologique en mer et sur nos côtes (ex : déploiement d’énergies renouvelables, mise en place d’activités de tourisme raisonnées…) et de créer des emplois nets. Ils traduiront localement la “croissance bleue” à laquelle la France aspire.

Nous renforcerons le travail public-privé entrepris lors du précédent quinquennat autour du Comité France maritime. Dans cet esprit, nous repenserons l’utilisation des espaces marins et littoraux grâce à une planification spatiale souple, dynamique et évolutive.

Nous encouragerons la dynamique enclenchée par le Cluster maritime pour avoir les moyens de construire une French Sea Tech. Notre ambition portera sur :

Les 5 filières traditionnelles : transport, pêche, industrie navale/nautique, télécom, ressources énergétiques

Les 5 filières émergentes : ressources minérales, tourisme/nautisme, biotechnologies, nouvelles énergies marines, aquaculture

Les 5 secteurs transverses : environnement, formation, infrastructures, innovation et numérique, services – sécurité / sûreté

Nous conforterons le rôle et les moyens des acteurs de l’Etat en mer pour assurer le contrôle de notre espace maritime et des richesses qu’il contient.


POUR
CONTRE