Défendre nos intérêts industriels dans la mondialisation
Emmanuel Macron
1 VOTES • 1 VUES


Aujourd’hui, l’industrie européenne est mal armée contre les dérives de la mondialisation, comme en témoigne la perte de plusieurs centres de décision d’entreprises stratégiques ces dernières années, en France comme en Europe.

L’Union européenne joue imparfaitement son rôle de régulation de la concurrence internationale. A l’inverse des deux grandes puissances concurrentes que sont la Chine et les Etats-Unis, elle ne dispose pas d’outils efficaces et dissuasifs pour contrôler les investissements étrangers et sanctionner le dumping social, fiscal et environnemental pratiqué par certains Etats extra-communautaires.

Cette faiblesse est particulièrement problématique pour la France qui souffre de son « capitalisme sans capital » dans lequel la rareté des capitaux de long terme nationaux rend nos entreprises plus vulnérables.

Demain, nous ferons de la protection de l’industrie européenne un axe majeur de la réinvention de l’Union.

Nous défendrons l’instauration d’un contrôle européen sur les investissements étrangers afin de défendre ensemble nos entreprises stratégiques.

Nous défendrons le renforcement des procédures européennes anti-dumping afin de pouvoir agir plus rapidement et de manière plus dissuasive.

Nous défendrons un "Buy European Act" permettant de réserver l’accès aux marchés publics européens aux entreprises qui localisent au moins la moitié de leur production en Europe.

Nous lutterons contre l’optimisation fiscale.

Nous défendrons, au niveau européen, une taxe sur le chiffre d’affaires réalisé dans nos pays pour des prestations de service électronique. Cela éliminera ainsi les montages consistant à rapatrier les profits dans des paradis fiscaux.

Nous lutterons contre le dumping environnemental et social.

Nous devrons prendre des sanctions commerciales contre les pays qui ne respectent pas les clauses sociales et environnementales des accords commerciaux conclus avec l’Union européenne. Un procureur commercial garantira la rapidité de ces mesures.


POUR
CONTRE