Faire de l’entreprise un lieu d’égalité des chances
Emmanuel Macron
0 VOTES • 0 VUES


Les entreprises françaises doivent être en mesure d’attirer et promouvoir tous les talents dont elles ont besoin, pour devenir ou redevenir un lieu méritocratique pour tous. L’entreprise doit être capable d’offrir des opportunités à des profils variés, permettre la réussite de tous par la promotion interne et la reconnaissance des talents au-delà des destins scellés à la sortie de l’école.

Nous réformerons en profondeur la formation professionnelle pour rendre le système plus simple, plus transparent et plus efficace.

Nous aiderons les entreprises à accueillir plus de jeunes en alternance. Nous ferons notamment converger les contrats d’apprentissage et de professionnalisation, et impliquerons pleinement les branches professionnelles dans la définition des programmes et l’organisation des formations.

Nous encouragerons le tutorat pour briser les barrières invisibles qui empêchent beaucoup de jeunes de mener à bien les carrières à la hauteur de leurs mérites en raison des pesanteurs sociales, de l’entre soi, de l’absence d’accès aux informations et aux codes requis ou encore simplement de la dépréciation, de l’auto-censure et de l’auto-sélection sociale.

Nous mettrons à disposition des établissements de l’éducation nationale les moyens pour organiser la mise en relation des élèves avec des tuteurs bénévoles. Nous renforcerons le lien école/entreprise en aidant les chefs d’établissement à constituer un réseau d’employeurs de proximité, en particulier au sein des anciens élèves, autour du collège ou du lycée susceptible d’offrir des débouchés professionnels aux jeunes qui y étudient.

Il convient également que les entreprises soient incitées à lutter plus efficacement contre les discriminations. Il ne s’agit pas de renforcer les normes en matière de discrimination, déjà nombreuses, qui s’appliquent aux entreprises mais de mieux identifier et sanctionner celles qui ne les respectent pas.

Nous demanderons au Défenseur des Droits, en partenariat avec des associations et les partenaires sociaux, de favoriser des campagnes de testing, de contrôles aléatoires et imprévus à grande échelle, et de rendre publics les résultats.

Nous renforcerons les prérogatives du Défenseur des Droits en matière d’accompagnement des personnes discriminées afin qu’il assure pleinement son rôle de médiateur entre la victime et l’entreprise pour une résolution plus rapide du litige.

Voir l'image sur Twitter


POUR
CONTRE