Remettre les enseignants-chercheurs au cœur de la dynamique universitaire
FRANCE 2022
2 VOTES • 1 VUES


– Lancer un grand plan de recrutement d’enseignants-chercheurs car la France est totalement sous‐dotée.

– Recruter les professeurs par les universités pour des périodes de huit ans renouvelables.

– Faire converger les statuts des enseignants et des chercheurs à l’université sur la base de l’annualisation de leur temps de travail, en s’inspirant du système américain, dans lequel le statut standard est celui d’universitaire, et où ceux qui obtiennent des contrats de recherche « rachètent » avec leurs budgets les cours qu’ils sont supposés donner à leur faculté (ils sont seulement tenus d’en conserver un par an), qui les remplace ainsi avec cet argent. Cela donne une grande souplesse à la fois aux universités et aux personnes qui peuvent avoir plus envie de recherche ou plus envie d’enseignement à tel ou tel moment de leur carrière. – Reconnaître la diversité des charges d’enseignement, de recherche et de responsabilités collectives entre enseignants- chercheurs, et accepter une différenciation des salaires, des horaires et des carrières.

– Favoriser les décharges de service pour ceux qui assurent des fonctions administratives lourdes.

– Mettre en place des procédures d’évaluation régulières et transparentes des enseignants-chercheurs, dans le respect de règles déontologiques claires.


POUR
CONTRE