Faciliter l’intégration par l’école des jeunes immigrants et issus de l’immigration
FRANCE 2022
1 VOTES • 0 VUES


– Créer un réseau de « parrains », sur l’exemple allemand, pour soutenir les enfants issus de l’immigration pendant toute leur scolarité. Une « réserve citoyenne » (bénévoles, retraités, jeunes en service civique) accompagnerait les enfants de primo‐ arrivants. Des associations agissent remarquablement dans ce domaine.

– Multiplier les classes d’accueil et les initiatives type « Ouvrir l’école aux parents ».

– Valoriser davantage les cultures d’origine des enfants issus de l’immigration. Le sentiment d’isolement et de déracinement généré par le changement de société serait sans doute considérablement amoindri si les jeunes sentaient leurs histoires et leurs identités multiples davantage prises en compte au sein des cours.

– Créer, pour les élèves arrivants, des cours du soir de « français comme seconde langue », sur le modèle américain des cours « english as second language ». Ces cours de mise à niveau per‐ mettraient aux élèves enfants de migrants nouvellement arrivés de ne pas décrocher.

– Faire connaître aux parents primo-arrivants les différentes options post‐bac proposées à leurs enfants.

– Alléger les programmes dans certaines matières annexes pour faciliter le rattrapage des apprentissages fondamentaux.


POUR
CONTRE