Ouvrir l'enseignement sur le monde et l'innovation
François Fillon
52 VOTES • 76 VUES


  • créer et utiliser effectivement des outils numériques, en faisant appel à des spécialistes pour aider les enseignants à organiser de nouveaux modes d'enseignement en classe.
  • prévoir au collège trois semaines de découverte de métiers, dont deux de métiers accessibles par l'apprentissage
  • renforcer l'anglais à tous les niveaux avec des semaines intensives de pratique orale et une utilisation plus grande des outils numériques

POUR
CONTRE
nicolas 10/10/2016
En résumé on arrête d'écrire,on se tue les yeux, on s'américanise et on vide des camions sur les marchés dès le collège. Sinon on peut demander la citoyenneté américaine et laisser les français tranquilles...
0 0
helene 27/09/2016
Voilà trois propositions contestables, et, pour moi, carrément détestables: la troisième: américanisation à tout va de notre société, qui, déjà, souffre d'une perte de repères culturels; la seconde "découverte des métiers": désolée mais l'instruction publique n'a pas à devenir la fabrication d'ouvriers pour le grand patronat, mais l'élévation des enfants vers une maîtrise de la langue et vers l'acquisition d'armes culturelles faisant appel à l'histoire, à la géographie, à la philosophie pour devenir des citoyens épanouis dans leur vie; la première: l'utilisation des produits numériques: je suis opposée à cela: les enfants utilisent trop ce genre de produits pour lesquels ils ont déjà une addiction; si ces outils numériques sont introduits systématiquement dans l'école, il y aura confusion entre jeu dans la dispersion et apprentissage; et on ne prépare pas un exposé de géographie en fabriquant sans réfléchir un texte composite obtenu par copié-collé à partir de google. Monsieur Fillon a tout faux sur ce sujet et j'ajoute que, hélas, on y voit la trace de son atlantisme naïf. Avec un tel chef d'Etat, notre pays ne serait pas protégé sur le plan culturel contre l'américanisation rampante qu'on peut voir depuis plusieurs décennies. Ajoutons à cela que nous ne serions pas non plus protégés au niveau de notre souveraineté, puisque ce monsieur vient aussi, depuis quelques mois, d'être adoubé par le cercle Bilderberg, ce qui fait craindre qu'il ne sera nullement indépendant vis-à-vis des grands décideurs effectifs (banques, multinationales, etc..)
1 0
Guy de la Pétodière 24/09/2016
Nul! Et pourquoi vous n'évoquez par le fait que la langue Anglaise est imposée de plus en plus dans l'enseignement supérieur du fait de la loi Fioraso? C'est çà s'ouvrir sur le monde? S'ouvrir sur le monde passe avant tout par la sortie de l'UE qui en réalité isole la France du reste du monde. Par exemple pour quelles raisons la France a participé au bloccus contre la Russie ? La Russie lui a t-elle fait quelque chose? Non. Ce bloccus nous a été imposé par Bruxelles sous ordre Américain.
2 0
yannl 24/09/2016
les employés des GAFA interdisent à leurs l'usage des outils numérique, comme toute personne responsable ...
0 0
Mathieu 24/09/2016
Renforcer l'anglais alors que cette langue est vouée à descendre dans le classement des langues les plus parlées au monde ? Pourquoi ne pas plutôt renforcer l'apprentissage de l'arabe, de l'espagnol, du portugais, du mandarin et même... du français ?
0 0
olivier duffau 15/09/2016
L'éducation nationale doit amener l'élève a devenir citoyen et lui donner les armes pour réussir sa vie. L EN n'a pas la vocation à faire des ouvriers, techniciens... Quant aux nouvelles technologies, les jeunes seront toujours plus performants que leurs maîtres car, eux, sont nés avec.
1 0