Former mieux ceux qui travaillent ou cherchent un travail
FRANCE 2022
15 VOTES • 12 VUES


- Accorder un contrat d’évolution à tout demandeur d’emploi entreprenant les actions de formation longue et de qualification. Ce contrat donnera droit à un "revenu d’évolution" se substituant pendant un an à l’allocation chômage et supérieur à celle-ci. Pour financer cette révolution, affecter aux comptes personnels d’activité (CPA) des chômeurs ainsi formés une bien plus grande partie des fonds de la formation professionnelle (actuellement 600 millions, qui vont passer à 900 millions sur 32 milliards).

- Faire respecter l’obligation de formation des salariés les moins qualifiés, qui existe déjà dans le Code du travail.

- Abonder de 100 heures de formation « consommables » à tout moment le CPA à partir de 45 ans pour favoriser l’employabilité et pour les jeunes peu qualifiés.

- Supprimer la filière senior de l’assurance chômage, qui les éloigne de l’emploi.

- Supprimer le rôle de collecte des OPCA1 pour les recentrer sur les actions de conseil aux entreprises et d’accompagnement des travailleurs. Les OPCA perçoivent environ 1 % de la masse salariale totale des entreprises, soit 16 "0 des 32 milliards de la formation professionnelle.

- Financer le CPA par les ressources des OPCA. Une relation directe entre les individus et les prestataires pourrait stimuler la concurrence entre ces derniers et permettre le développement des formations en ligne.

- Accroître le financement par les entreprises du CPA et le rendre inversement proportionnel au salaire, pour que les salariés au niveau du SMIC accumulent plus de droits que les cadres.

- Mettre en place une certification exigeante des organismes de formation pour en réduire le nombre et augmenter leur efficacité, avec un renouvellement tous les cinq ans et des critères fondés sur l’insertion et le devenir des stagiaires. Mieux former tous les chômeurs àla création d’entreprise.


POUR
CONTRE