Favoriser le développement de PME et d'ETI
FRANCE 2022
16 VOTES • 16 VUES


- Simplifier et numériser les procédures pesant sur les PME

- Pour améliorer le statut « chercheur-entrepreneur »:

- Réduire les barrières à l’entrée en matière de répartition du capital entre chercheur et entrepreneur.

- Appliquer le congé pour création ou reprise d’entreprise à un projet dans un laboratoire de recherche académique.

- Promouvoir des facilités de financement pour les entreprises d’innovation : des prêts que la start-up rembourse de manière mensuelle en fonction de son chiffre d’affaires.

- Offrir un cadre juridique propice à l’innovation et aux partenariats entre start-up et grands groupes :

- Étendre les fonctions du médiateur interentreprises à tous les types de relations entre entreprises (et non seulement aux relations client-fournisseur).

- Intégrer dans les critères de RSE des entreprises le soutien à l’innovation ouverte et libre (par exemple, un pourcentage de chiffre d’affaires utilisé pour soutenir l’open source, investir dans l’innovation ouverte, etc.). Les modèles économiques provenant de l’innovation agile, de l’open source ont en effet des externalités économiques et sociales positives.

- Mettre fin à l’insécurité fiscale qui entoure les plus-values réalisées par des salariés dirigeants sur les titres de leur entreprise, afin que celles-ci soient taxées à un taux d’environ 30 % (actions gratuites, carried interest, etc.).

- Bâtir un Nasdaq européen qui aurait son siège à Paris. Pour construire un écosystème permettant aux start-up de trouver des stratégies de sortie et/ ou de passage du capital amorçage au capital investissement. Si les entreprises innovantes vont se coter au Nasdaq, c’est qu’il existe tout un écosystème qui s’est construit autour, avec des investisseurs, des analystes, qui ont eu la capacité de comprendre et valoriser ces modèles économiques technologiques nouveaux. La France l’a fait dans un domaine précis ces dernières années, les biotechnologies. Ces efforts de l’État ont permis à la Bourse de Paris de devenir une référence internationale dans ce domaine. Ce modèle à succès est à répliquer autour des nouvelles technologies du numérique.


POUR
CONTRE