La Culture, un enjeu d'identité
FRANCE 2022
22 VOTES • 21 VUES


Faire de l’apprentissage du français par les Français une priorité. Selon l’Insee, 7 % de la population française est considérée comme illettrée, soit 2,5 millions de personnes; entre 1 à 2 % des Français sont considérés comme analphabètes.

- Intégrer cet objectif dans les cahiers des charges des sociétés de l’audiovisuel public, voire y dédier une chaîne/un canal.

- Créer des centres régionaux d’apprentissage du français tout au long de la vie. Ces centres pourraient être placés sous la tutelle de l’Alliance française.

Valoriser la culture et l’identité française et francophone.

- Transformer le baccalauréat français en baccalauréat francophone.

- Créer une carte de séjour de talents francophones pour favoriser la circulation des artistes francophones.

Repenser l’organisation et les objectifs de l’audiovisuel public français.

- Rendre le pouvoir de nomination de la présidence de France Télévisions et Radio France à leurs conseils d’administration.

- Soumettre les rapports du Conseil supérieur de l’audiovisuel à un débat au Parlement pouvant aboutir à des sanctions budgétaires si le cahier des charges n’a pas été respecté.

Repenser la participation des publics à la vie culturelle du pays, par la mise en place d’un « 1 % participatif». Le financement participatif de la culture permet de réactiver le sentiment d’appartenance à une communauté. Il constitue une opportunité pour le renouvellement des modes de financement de la culture et permet de ré-impliquer chacun dans le processus culturel. En 2014, plus de 152 millions d’euros ont été collectés en France sur des plateformes de crowdfunding. En trois mois, le Louvre a réussi à collecter plus de 1 million d’euros via le financement participatif pour financer la restauration de la Victoire de Samothrace en 2013. Les institutions culturelles publiques auront pour objectif qu’a minima 1 % du budget d’une production culturelle soit financé par des dons hors mécénat.



POUR
CONTRE